Calendier

1936

Marek, le premier fils de Stanisław Stachowski et Helena Tkocz, est né

 

1939

deux jours après le début de la Seconde Guerre mondiale, après le Dimanche sanglant de Bydgoszcz, le père quitte la ville et gagne une place au Gouvernement général de Pologne au sein duquel il se cache jusqu'au fin de la Guerre; la mère rentre avec Marek dans sa ville natale, Orzegowo en Silésie

 

1942

il commence ses études à l'école primaire et des cours privés de piano

 

1945

le retour du père la famille déménage à Chorzów, puis à Piotrowice Śląskie; les cours de piano sont interrompus

 

1947

après le divorce de ses parents, Marek va à Cracovie où il rentre dans un pensionnat Kazimierz Siemaszko, dirigé par prêtres missionnaires, rue Prądnicka

 

1952

il commence l'apprentissage musical régulier à l'École de musique du premier cycle dans la classe de piano de Stanisław Czerny

 

1954

après avoir fini l'école en seulement 2 ans, Marek passe l'examen et est admis à la classe de piano à l'École nationale secondaire de musique de Cracovie

 

1959

l'obtention du diplôme de piano à l'École nationale secondaire de musique de Cracovie

 

1960

l'obtention du diplôme de théorie à l'École nationale secondaire de musique de Cracovie

 

1962

le mariage avec Maria Jabłońska

 

1963

le commencement des études sur composition à l'École nationale supérieure de musique de Cracovie, dans la classe de Krzysztof Penderecki; I Kwartet smyczkowy est écrit

 

1965

le premier opéra pour les enfants Najdzielniejszy z rycerzy au Théâtre Marcinek de Poznań

 

1966

Joanna, aînée de Marek, est née; Musica con una battuta del tam-tam est écrit

 

1967

le début du travail didactique à l'École nationale supérieure de musique de Cracovie

 

1968

fin d'études supérieures: le diplôme avec „la plus grande distinction‟; prix au Concours Internationaux de Fondation Gaudeamus pour Musica con battuta del tam-tam; grand prix au Concours Malawski pour Compositeurs pour Neusis II; une distinction au Concours des Jeunes d'Association des Compositeurs Polonais (Związek Kompozytorów Polskich) pour Seauenze concertati

 

1969

le deuxième prix au Concours International du comité de Solidarność à Skopje pour Chant de l’espoir

 

1970

la musique de Stachowski sonne pour la première fois au Festival Internationaux de Musique Contemporaine " Warszawska Jesień"; Audition jouée pendant le concert dans la salle de l'École nationale supérieure de musique de Varsovie (flûte - Barbara Świątek, violoncelle - Witold Gałązka, piano - John Tilbury); Irisation est écrite sur commande de festival Steierischer Herbst Musikprotokoll de Graz et y jouée

 

1971

le troisième prix pour cantate Słowa faite pour les poèmes de W. Broniewski à Ogolnopolski Konkurs Kompozytorski

 

1972

l'obtention de titre de maître de conférences; Stachowski devient un doyer de département de composition, direction, et théorie de la musique de l'École nationale supérieure de musique cracovienne. L'occupation de cette fonction jusqu'en 1975

 

1973

sa seconde fille, Katarzyna, est née; pour la première fois la musique de Marek Stachowski est jouée à Philharmonique Nationale; l’orchestre symphonique WOSPRiT joue Irisation sous la direction de S. Wislocki pendant "Warszawska Jesień"

 

1974

grand prix à Concours Szymanowski pour Śpiewy thakuryjskie; prix pour Neusis II sur le Conseil International de la musique à Paris

 

1975

il donne des cours de composition musicale à l'Université de Yale aux États-Unis; il devient le directeur de département de composition et le recteur à l'Académie de musique cracovienne, l'occupation de cette fonction jusqu'en 1981

 

1976

prix de la ville de Mönchengladbach pour Poeme sonore

 

1978

des séminaires sur composition dans le cadre de Durham New Courses en Grande-Bretagne

 

1979

Dhier-timenta est jouée pour la première fois au concert organisé par II Program de Polskie Radio; l’œuvre est décernée par le Conseil International de la musique à Paris; le début du travail didactique à l'Institut de Musicologie à l'Université Jagellon; prix de la ville de Cracovie; des séminaires dans le cadre de Gaudeamus Musik Week à Amsterdam

 

1980

Quartetto da ingresso est écrit pour Festival Kwartetowy à Luslawice

 

1981

l'obtention de titre de professeur; Choreia est écrit sur commande de ville de Meyton Keynes (Grande-Bretagne)

1983

le deuxième prix pour Symfonia pieśni tęsknotą uświęconych au Concours d'Association des Compositeurs Polonais pour une œuvre sur Silésie; Amoretti écrit sur commande de Fondation Gulbenkian est fait pour la première fois à Lisbon

 

1984

prix d'Association des Compositeurs Polonais

 

1985

distinction avec Ordre Polonia Restituta (Krzyż Kawalerski)

 

1987

cycle des cours à Rubin Academy of Music and Dance à Jérusalem      

 

1988

sur commande de BBC Bristol III Kwartet smyczkowy est écrit

 

1989

prix de Ministre de la Culture obtenu pour la première fois, puis également en 1996, 1999, 2000

 

1990

encore une fois la distinction sur le Conseil International de la musique à Paris pour III Kwartet smyczkowy; lauréat du prix de la Fondation Alfred Jurzykowski de New York

 

1991

pendant "Warszawska Jesien" Boris Pergamenschikow joue Concerto per uioloncello ed orchestra d'archi; l'orchestre Sinfonia Varsovia est dirigée par Krzysztof Penderecki

 

1993

il devient recteur de l’Académie musicale de Cracovie; deux mandats à la suite, jusqu'en 1999

 

1994

voyage en Corée du Sud pour y donner les cours

 

1996

prix du voïvode de Cracovie pour réussites notables

1997

prix "Excellence in Teaching" de la fondation de Ruth et Ray Robinson

 

1999

Ordre Polonia Restituta (Krzyż Oficerski)

 

2000

après une longue maladie sa femme meurt

 

2002

il est nommé recteur de l'Académie musicale à nouveau

 

2004

au concert final de XVI Międzynarodowe Dni Muzyki Kompozytorów Krakowskich, l'œuvre Miroir du Temps est jouée pour la première fois et elle enchante les spectateurs.
En septembre, malgré sa maladie, Marek Stachowski préside le jury de Concours International de la Musique Contemporaine de Chambre et le jury de IIeme Concours Ochlewski pour Compositeurs. En octobre il préside encore la rentrée universitaire. Il meurt finalement le 3 décembre.

 

2005

sa mémoire est honorée avec la remise de la Médaille d'Or Gloria Artis par le Ministre de la Culture

 

2012

le 21 mars le Conseil de Cracovie appelle l'une des rues du quartier Grzegórzki en son nom.

 

Anna Woźniakowska „Trzeba umieć marzyć” (2005) PWM

Publié grâce à la gentillesse de PWM Édition

© 2012-2017 Stowarzyszenie Artystów Polskich, All rights reserved. Designed by WebKomp